Contenu de la page

l'OCIL

Accueil > l'OCIL

Nos Objectifs

Aujourd’hui, les politiques publiques développées en appui à la coopération et à la solidarité internationales le sont en l’absence d’une connaissance fine du tissu :

  1. Au niveau de l’Etat, le Président de la République a rappelé, dans son allocution de clôture des Assises du Développement, en 2013, « qu’il y a 300 ONG à dimension nationale et 3000 dans les territoires (…) et 2 millions de donateurs ».
    L’origine de ces chiffres n’est pas précisée.
    Le nombre de « 300 ONG nationales » renvoie sans doute au répertoire de la CCD édité en 2004 et à la représentation de Coordination Sud. Par contre, le nombre avancé sur les ONG territoriales peut être questionné. En effet, rien que pour les 12 dispositifs régionaux, quelques 5 à 6000 ASI sont répertoriées sur la base du volontariat.
  2. Au niveau de la presse ou du monde associatif :
    Par ailleurs Viviane Tchernonog annonce 40 000 « associations humanitaires », chiffre repris par la CPCA lors de la campagne présidentielle. C’est aussi le chiffre qui sera repris par la presse lors de l’épisode de l’arche de Zoé car aucune étude nationale n’est alors disponible pour décrire et expliquer cet engagement citoyen. Toutefois ces données ne renvoient pas à une analyse précise du champ international et est basé sur une extrapolation à partir de 10 000 questionnaires seulement couvrant l’ensemble du champ des associations 1901.
  3. Au niveau des régions, les données sont très parcellaires, seuls les réseaux régionaux multi-acteurs proposent quelques chiffres mais ceux-ci sont construits sur des bases floues :
    1. Quelles définitions pour des associations de « solidarité » (quid du 4L Trophy, des Jumelages, des associations économiques, des OSIM ou caisses de solidarité) ?
    2. Quel périmètre pour l’« international » (Japon, Allemagne ou uniquement ZSP - Zone de Solidarité Prioritaire) ?

Travaillant depuis 20 ans pour les collectivités locales et donc des « politiques publiques », Yannick Lechevallier a engagé différentes études sur les créations d’associations ayant une résonnance avec l’international (solidarité, générosité, charité mais aussi à visée culturelle ou solidarité familiale/privée, de soutien en France d’étrangers, …).

Avec une identification de 5 à 6000 créations par an,
nous estimons pertinent de travailler sur une hypothèse de
50 000 associations de coopération internationale en activité.

L’OCIL est né de cette démarche de questionnement et de recherche, rassemblant différentes personnes souhaitant renforcer la connaissance de ce tissu par les acteurs nationaux et développer des dynamiques participatives de renforcement de l’intelligence collective.

Comment ne pas rêver devant l’expertise de ces 500 000 citoyens engagés dans la coopération internationale ?
L’idée de l’OCIL est de permettre à ces acteurs qui s’engagent dans des coopérations internationales de pouvoir se reconnaitre et échanger.

Mais l’idée est aussi de donner à voir aux instances publiques locales (ouverture au monde), régionales (économie, emplois…) et/ou nationales (diplomatie, emplois, …) un diagnostic précis de ce tissu afin d’appuyer à la détermination de politiques publiques pertinentes.

Nos intervenants

Nous sommes fiers de notre équipe qui regroupe
des passionné(e)s de la coopération internationale.
Elles et ils cumulent expertise et expérience,
et travaillent ensemble à l’atteinte de vos objectifs.
Votre succès dans vos projets devient notre ambition.
Si vous souhaitez nous rejoindre, rendez-vous sur notre page « travailler avec nous »

Yannick Lechevallier
Yannick Lechevallier

Directeur de l’OCIL

Nationalité France

Engagé dans la coopération internationale depuis 30 ans (Ingénieurs Sans Frontières, Cités Unies France, Agence COOP DEC conseil, …) il a développé une expertise dans l’accompagnent des micro-associations pour permettre à chacun d’exprimer sa solidarité dans le respect des bénéficiaires. Il intervient chaque année, en formation auprès de plusieurs centaines d’associations, pour le compte de collectivités locales.
Il est par ailleurs intervenant dans différentes universités en France et au Cameroun (IRIC). Il est aussi conseiller municipal.

Claude Céleste Coumaye
Claude Céleste Coumaye

Formateur

Nationalité Cameroun

Diplomate, indépendant et Expert en Coopération internationale et développement durable. Directeur du Bureau d’études 3D Conseil, Bureau spécialisé dans l’ingénierie de la diplomatie indépendante au service de la construction d’un Monde durable.

Mahouton Marius Elvis Djossou
Mahouton Marius Elvis Djossou

Formateur

Nationalité Benin

Spécialiste en Solidarité Internationale, je détiens une expérience dans les pays du Nord et du Sud sur les questions de la gouvernance territoriale, la décentralisation, l’eau et l’assainissement ainsi que la dynamique associative. J’ai déployé mon expertise en assistance technique auprès des collectivités territoriales en d’ingénieur de développement en leur sein.

Eloïse Dougère
Eloïse Dougère

Formatrice

Nationalité France

Eloïse Dougère est engagée dans le secteur associatif depuis une quinzaine d’année, en tant que bénévole, salariée ou consultante. Depuis 2008, elle a été chargée de financements privés et publics, et coordinatrice de projet pour des associations de tailles diverses, spécialisées sur le secteur de l’enfance (Virlanie, Un Enfant Par La Main) ou généralistes (Action Contre La Faim, Première Urgence Internationale), aux Philippines, au Pakistan et en France.

Jean-Claude Dessaivre
Jean-Claude Dessaivre

Formateur

Nationalité France

Président d'association de solidarité internationale.
Soutient le Centre Handri à Madagascar qui accueille des enfants et jeunes dont les familles connaissent de graves difficultés.

Ralison Andriamandranto
Ralison Andriamandranto

Formateur

Nationalité Madagascar

Conseil Formateur en management, gestion des ressources humaines, responsabilité sociétale, communication

Christelle Fau
Christelle Fau

Webmaster

Nationalité France

Développeuse web mais aussi graphiste, Christelle a plus d'une corde à son arc ! elle veille au bon fonctionnement du site.

Pour nous rejoindre ou nous soutenir :

Contactez-nous